Brêve !

Un « viagra » au féminin

C’est sous ce titre que le Journal Du Dimanche en date du 11/11/2012 fait état des premiers essais cliniques lancés aux Etats-Unis, au Canada et en Australie, d’un gel nasal à la testostérone développé par le laboratoire Canadien Trimel sous le nom de Téfina.

Le spray agirait dans les deux heures et serait efficace pendant six heures. Il serait sensé « booster » le désir féminin !

Rappelons à ce sujet que les patchs à la testostérone récemment lancés pour restaurer le désir féminin, notamment pour les femmes ayant subit une ovariectomie, sont progressivement abandonnés, faute de résultats.

On ne répètera jamais assez que, hors un déséquilibre hormonal patent, le désir est avant tous une affaire de psychisme, de tension vers l’autre (et pas n’importe quel autre !) et qu’il ne se commande pas.

Néanmoins, tout ce qui pourra amener à favoriser ce désir et à lui permettre de s’exprimer sera le bien venu et en ce sens la recherche médicale en sexologie est essentielle.